Quels sont les différents types de poker ?

Datant selon ses prémices du Ve siècle puis plus précisément du XVIIIe siècle, le poker anime et se fait de plus en plus ressentir comme un loisir de choix auprès d’une population grandissante. Rendu de nouveau populaire depuis de nombreuses années grâce à son émergence sur la toile, le poker possède de nombreux atouts sur internet tout comme de manière plus classique. L’un de ces fameux atouts est sans contestation possible la largesse de sa discipline puisque le poker en lui-même, regroupe de nombreuses variantes. 

Sa popularité provient également de sa présence importante au cinéma, dans le monde de la télévision et plus globalement, au cœur d’autres divertissements. L’occasion est donc toute trouvée pour présenter les différentes formes de poker comptant parmi les plus populaires autour du globe. De deux à un nombre plus important de cartes, le poker a divers adeptes !

Le poker a aussi été popularisé par de nombreux films de James Bond. 
Le poker a aussi été popularisé par de nombreux films de James Bond.

Le Texas Hold’em, référence ultime

Il prend naturellement en compte les différentes limites de pots, à l’instar d’une majeure partie des innombrables variantes de ce jeu de cartes. Que vous jouiez en mode limit, no limit ou pot limit, le Texas Hold’em requiert systématiquement deux cartes privées ainsi que cinq cartes communes, arrivant progressivement via le flop, le tournant puis la fameuse rivière, laissant parfois place à des scénarios atypiques au cours d’une manche de jeu. 

LIRE AUSSI  Où peut-on voir les résultats de foot en direct?

Le Texas Hold’em est la version de base du poker, excitante et facile à jouer et à appréhender. Elle est la version la plus jouée sur l’ensemble de la planète et marque généralement la diffusion de tournois hors-pair comme les fameux World Series of Poker, véritable référence pour les professionnels.

Omaha, en mode high ou high-low

Comportant de nombreuses similitudes avec le Texas Hold’em, le Omaha est une variante avec quatre cartes fermées dans les mains de chaque joueur, au contraire de deux dans la variante tout juste citée.

Autre disparité, la meilleure main ne peut être issue que de deux cartes personnelles et trois cartes communes à tous les joueurs. Sans cette règle, le jeu sous cette variante serait probablement lassant à force de voir sur la table, uniquement des combinaisons extraordinaires à chaque manche disputée.

Le Badugi, atypique dans le monde du poker

La première fois que l’on s’essaye à cette variante, il faut un temps d’adaptation pour comprendre que l’on joue bel et bien au poker. Entre échanges de cartes, les quatre cartes distribuées par joueur (la seule variante disposant de ce nombre précis) et les meilleures combinaisons considérées avec des cartes basses, cette variante a tout de différent si on les compare aux autres versions plus traditionnelles.

LIRE AUSSI  Le Mölkky, ce grand jeu d'extérieur dont vous n'avez jamais entendu parler

C’est en grande partie pour cela qu’elle peut s’avérer très intéressante et charmer de nouveaux joueurs, pas forcément amateurs ou connaisseurs des variantes que l’on appelle plus « classiques ».

Les variantes à cartes communes, majoritaires

Le village savoyard donne son nom à une variante. 
Le village savoyard donne son nom à une variante.

Il est tout bonnement impossible de citer l’ensemble des variantes de poker disponibles et il est d’ailleurs fort probable que nous n’en connaissions pas la moitié précisément. Les variantes régionales sont en effet souvent présentes et c’est en grande partie, de cela que la fameuse « Courchevel » détient son nom. À l’image de la Pineapple et du crazy Pineapple, cette variante française voit le joueur posséder trois cartes et en tout, cinq cartes communes à l’ensemble de la table.

Comment également ne pas citer le Royal Hold’em, l’Irish ou le double Hold’em, variantes de plus en plus populaires ces dernières années.

Fermé, commun ou studs

Vous l’aurez sûrement compris au fil de ces lignes, les variantes sont importantes et confèrent de nombreux changements en fonction des noms et des types joués. Si le Texas Hold’em, très souvent joué en Europe notamment met sur le devant de la scène les variantes à cartes communes, on trouve également les poker fermés et aussi le studs, bien moins connus de ce côté de l’Atlantique.

LIRE AUSSI  Où trouver une citation d'artiste peintre ?

Avec l’ensemble des cartes privatives mais pour certaines ouvertes et d’autres fermées, le studs gagne à être connu. L’idée d’un nouvel apprentissage ?