Nos conseils pratiques pour un voyage vers la Corée du Sud

Nos conseils pratiques pour un voyage vers la Corée du Sud

Pays à multiples facettes avec ses rizières uniques, ses temples et ses villes ultras modernes nous rappelant qu’on peut mélanger avec un certain succès la modernité et la tradition, la Corée du Sud a décidément bien des choses à nous offrir. Même sa cuisine assez épicée est assez atypique et le seul véritable moyen de s’en rendre compte est d’y voyager. Voici donc nos conseils pratiques et nos recommandations si vous avez décidé de sauter le pas.

Quand partir idéalement vers la Corée du Sud et à quoi faire attention ?

Comme la plupart des pays d’Asie du Sud-est, la Corée du Sud a un climat très chaud et humide durant la saison estivale. Celle-ci commence d’ailleurs par une période où il pleut beaucoup de fin juin jusqu’à mi-juillet. Là-dessus, c’est assez similaire au Japon et si vous vous êtes déjà rendu à Tokyo, vous ne devriez pas être dépaysé à Séoul concernant le climat.

Ainsi, l’idéal reste de partir en printemps ou en automne où les températures sont très agréables. Sachant que vous n’aurez certainement pas besoin de manteau jusqu’à fin novembre environ. Autrement, si vous ne parlez pas le coréen, il serait plus sûr de rester dans les grandes villes. En effet, en cas d’accident ou de maladie imprévue, il n’y a que les grands hôpitaux où l’anglais est pratiqué.

LIRE AUSSI  Obtenir un visa pour Cuba pour y faire du tourisme !

Enfin, si le pays est considéré comme très sûr, faites attention si jamais vous sortez en boite de nuit. Des cas d’abus ont en effet constaté avec des individus peu scrupuleux qui déposent des produits illicites dans le verre de leur victime. Cela reste rare cela dit, mais soyez tout de même sur vos gardes.

Que faut-il prévoir avant de prendre l’avion ?

Tout d’abord, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un visa en tant que Français ou Européen pour pouvoir voyager dans ce pays. Toutefois, comme pour d’autres pays à l’instar de l’Australie, il est obligatoire d’obtenir une autorisation électronique de voyage (appelée K-ETA pour la Corée du Sud). Les démarches de demande de visa pour la Corée du Sud se font entièrement en ligne et si vous ne voulez pas vous embêter, il vaut mieux passer par une agence de visa francophone qui jouera le rôle d’intermédiaire.

Vous aurez en plus droit à un formulaire simplifié qui ne contient que quelques questions sommaires (profession, but du voyage…) et qui peut être rempli en moins de 5 minutes. Il faudra tout de même fournir une copie de votre passeport et une photo de vous. Enfin, à l’heure où nous écrivons cet article, vous aurez besoin du résultat d’un test PCR négatif datant de moins de 48h00 pour pouvoir entrer en Corée du Sud.

LIRE AUSSI  Faut-il un visa pour la Thaïlande ?