Fibre optique : comment faire la différence entre FTTH et FTTB ?

Fibre optique : quelles sont les différences entre FTTB et FTTH

La fibre optique permet un accès à internet à très haut débit, bien plus intéressant qu’avec l’ADSL. Selon les opérateurs et la configuration du logement, elle peut être proposée en installation de bout en bout jusqu’à l’abonné ou par l’intermédiaire d’une terminaison coaxiale. Les opérateurs proposent des débits allant de 100 Mbps en émission à 1 Gbps. Il convient à chacun de vérifier son éligibilité à la fibre auprès des différents opérateurs. Si la connexion est possible et votre logement éligible, il sera nécessaire de consulter les offres des différents fournisseurs internet (Free, Orange, SFR, Bouygues) et de prendre rendez-vous avec un technicien qui effectuera le branchement.

Qu’est-ce que la FTTH et la FTTB ?

La FTTH (de l’anglais Fiber To The Home) signifie qu’un câble optique arrive directement dans le logement de l’abonné. Cette technologie est réservée aux habitants de maisons. Le câble est déployé depuis le NRO (Noeud de Répartition Optique). Ce nœud correspond au lieu d’implantation des équipements de transmission de l’opérateur, il est ensuite tiré jusqu’à la maison. Un raccordement en FTTH nécessite l’installation d’une prise optique à l’intérieur du logement qui va relier la box.

LIRE AUSSI  Quels sont les avantages de l'épilateur à lumière pulsée ?

Pour la FTTH, deux topologies différentes peuvent être utilisées :

  • La topologie PON (Passive Optical Network soit le réseau optique passif). Les fibres sont regroupées grâce à des coupleurs et remontent jusqu’au nœud de répartition optique. Le nombre de fibres à acheminer jusqu’au NRO est dans ce cas limité car il s’agit de coupleurs positionnés proche du logement. La fibre du coupleur est ensuite acheminée jusqu’au NRO.
  • La topologie P2P (Point to Point soit pair-à-pair). Chaque fibre FTTH arrive jusqu’au nœud de répartition optique le plus proche pour établir la connexion au réseau.

La FTTB (Fiber To The Building), signifie que la fibre optique est amenée au pied de l’immeuble, le boîtier est généralement installé sur le mur ou dans la cave puis la connexion est acheminée dans chaque appartement.

La FTTB est un type de réseau d’accès qui s’appuie sur plusieurs technologies. Ainsi, du NRO jusqu’à l’immeuble à raccorder, les anciennes solutions de cuivre sont remplacées avec des fibres nouvelle génération. Cependant, entre le point de distribution optique et chaque logement, la transmission des données est assurée via le xDSL (câble téléphonique en cuivre ). La transmission peut être assurée par le DOCSIS (câble coaxial qui permet l’accès à la télévision par câble).

La FTTB permet un accès aux réseaux très hauts débits à des coûts bien plus faibles que ceux associés à un déploiement FTTH, où le réseau fibre est prolongé jusqu’à la prise optique murale installée chez l’abonné. En revanche, si les réseaux FTTH offrent un débit d’accès symétrique, les réseaux FTTB présentent un débit asymétrique le débit descendant est largement supérieur à celui remontant.

LIRE AUSSI  Comment faire un tableau personnalisé à partir d'une photo ?

Vous êtes éligible à la fibre, quelles sont les meilleures offres d’internet en fibre optique ?

Peu importe le type de fibre, les offres que proposent les opérateurs sont les mêmes. Il n’y a pas plusieurs types d’offres en fonction du type de fibre. Chaque fournisseur propose au moins une offre en fibre ; les opérateurs classiques en proposent généralement plusieurs avec différentes box compatibles avec des débits élevés. Il faut comparer les différents services que proposent les opérateurs Free, Bouygues, SFR et Orange.

Choisir un opérateur dans un immeuble

La mutualisation du raccordement est imposée par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques des Postes et de la distribution de la presse). Si un opérateur en particulier a effectué le câblage, il en est propriétaire, mais les autres fournisseurs pourront proposer des offres. Cependant, afin de proposer une offre, l’opérateur doit avoir fibré la rue et doit se raccorder au pied du bâtiment.

Article mis à jour le 23 avril 2022