Qu’est-ce que l’e-liquide ?

Force est de constater que la cigarette électronique est devenue en quelques années l’outil de sevrage tabagique le plus utilisé du marché. Ce succès est en partie dû à cet e-liquide qui est le carburant de la cigarette électronique.
Une fois vaporisé, le e-liquide permet en effet de retrouver les sensations offertes par une cigarette classique. Dès lors, nombreux sont ceux qui optent pour la cigarette électronique afin de se sevrer efficacement du tabac.

En raison du développement du vapotage, les gammes de e-liquides se sont considérablement multipliées. Il est désormais difficile de s’y retrouver, ce qui rend le choix du e-liquide complexe. Par ailleurs, de nombreuses personnes se posent des questions sur ce liquide. Le e-liquide est-il dangereux pour la santé ? Qu’en est-il de sa composition ? Comment s’en servir convenablement ?

E-liquide et e-cigarette

De quoi le e-liquide est-il composé ?

Comme son nom l’indique, le e-liquide est un mélange dont le but est d’être utilisé en association avec une CigaretteElec dans le but de se substituer à l’usage d’une cigarette classique. Ce liquide se compose principalement de deux éléments qui sont :

  • le propylène-glycol ;
  • la glycérine.

Outre ces deux composants, le e-liquide peut également se composer d’un ou plusieurs arômes ainsi que de nicotine. Le but du vaporisateur électronique est de chauffer le liquide afin de provoquer la formation d’un aérosol qui est ensuite inhalé par l’utilisateur sous forme de vapeur.
Toutefois, l’une des questions que tous les consommateurs se posent concerne les éventuels risques que peuvent représenter les composants des e-liquides.

LIRE AUSSI  Que choisir entre un stéthoscope Spengler et un Littmann ?

Le propylène-glycol

À l’état pur, le propylène-glycol se présente sous la forme d’un liquide incolore, inodore et visqueux. La principale propriété de cet élément est qu’il a la capacité de rendre les substances organiques solubles dans l’eau.

Le propylène-glycol est utilisé depuis les années 50, et ce dans de nombreux domaines. Cela a permis de réaliser de nombreuses études sur le sujet. Ainsi, on peut affirmer sans le moindre doute que ce liquide n’est pas toxique aux doses où il est utilisé dans les produits d’usage courant.

La glycérine

Comme c’est le cas pour le propylène-glycol, la glycérine est un liquide visqueux, inodore et incolore. Toutefois, la glycérine se distingue par son goût qui est légèrement sucré. Il est possible de fabriquer de la glycérine, mais il est également possible d’extraire ce composé de certaines plantes.

Par ailleurs, il est important de préciser que la glycérine est un élément qui est présent à l’état naturel dans le corps humain. Il va donc de soi que ce composé ne présente aucune toxicité.

Les e-liquides sont-ils toxiques ?

Il est vrai que la glycérine et le propylène-glycol sont des produits qui ne présentent aucune toxicité lorsqu’ils sont utilisés convenablement. Toutefois, dans certaines conditions, il est possible que les e-liquides deviennent nocifs pour la santé. C’est notamment le cas lorsque le e-liquide est chauffé à des températures extrêmement élevées.

LIRE AUSSI  Peut-on vapoter sans nicotine ?

L’acroléine est une molécule toxique qui est produite lors de la dégradation des acides gras. Cette molécule très dangereuse peut se former lorsque la glycérine est exposée à une température dépassant 280 °C.

En règle générale, les cigarettes électroniques chauffent les e-liquides à une température comprise entre 60° et 100 °C. Il ne devrait donc y avoir aucun problème tant que le consommateur utilise une cigarette électronique de bonne qualité comme la cigarette électronique Vaporesso de luxe.

Si lors de l’usage de votre cigarette électronique vous ressentez une certaine âcreté, n’hésitez pas à changer d’appareil ou à faire contrôler son fonctionnement. En effet, cela peut être le signe d’un produit défectueux et donc potentiellement dangereux pour votre santé.

Mis à jour le 7 janvier 2022