Qu’est ce que le CBD ?

Plus de 80 produits chimiques sont dérivés du Cannabis Sativa connu généralement sous le nom de chanvre ou de marijuana. Parmi ceux-ci, on retrouve le CBD qui suscite de grandes interrogations ces dernières années à cause de ses propriétés médicinales. Qu’est-ce que réellement le CBD ? Est-il légal ? Trouvez la réponse à ces différentes questions dans cet article.

Présentation du CBD

Le Cannabidiol, en abrégé CBD, est l’une des substances chimiques contenues dans les plantes de chanvre. Étymologiquement, il peut être décomposé en deux mots, dont le « cannabi » et le « diol ». Le premier fait référence à la plante de sécrétion (cannabis) et le second renseigne sur sa composition qu’est le glycol. Il fut isolé pour la première fois en 1940 grâce à l’américain Roger Adams. Cela a permis au chercheur Raphaël Mechoulam de publier sa composition moléculaire après plusieurs études dans les années 1963.

Le CBD peut être sécrété de trois différentes manières. Premièrement, il peut dériver du cycle de fonctionnement naturel du végétal. Deuxièmement, il peut être produit grâce à l’action d’un organisme animal. Enfin, il peut être obtenu de manière synthétique, c’est-à-dire suite à des expérimentations au laboratoire.

Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), qui possède des effets psychoactifs du cannabis, le cannabidiol dispose de nombreuses vertus. Sa consommation montre une importante efficacité dans le traitement des patients épileptiques. Il participe à la réduction de la fréquence des crises ainsi qu’à la diminution de leur intensité. On note aussi son action neuro-protecteur et anti-inflammatoire sur les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Le cancer, la dépression et les maux psychologiques sont également des troubles soignés par cette forme de cannabinoïdes.

Les différentes formes du CBD : fleurs de CBD, résine de CBD, huile, crème etc.

Il existe plusieurs formes sous lesquelles on rencontre le cannabidiol dans les points de vente. La plus répandue est l’huile de CBD. En flacon doté de pipette, elle facilite la prise du CBD via la méthode goutte à goutte. Sous cette forme, le produit est bien assimilé par les muqueuses. De même, il lui suffit d’une quinzaine de minutes pour qu’il apparaisse dans le sang.

Le CDB se présente également sous forme de feuilles séchées. Ce sont les feuilles des fleurs de CBD. Ces dernières possèdent des similarités avec celles disponibles sur le marché informel du cannabis, c’est pourquoi l’expression acheter des fleurs de CBD est très recherchée sur Google. Cependant, leur concentration en THC est de l’ordre de 0,2 %. Elles servent à la réalisation des infusions et le pourcentage de CBD qu’il contient varie entre 3 et 9 %.

Comme pour le cannabis, il existe également de la résine de CBD ! La résine de CBD peut se consommer dans des recettes de cuisine ou en infusion.

En outre, le CBD peut être consommé sous forme de capsules. Cela renforce encore plus son action et facilite son transport. Cette configuration de CBD nécessite juste un peu d’eau lors de la prise. Elle décharge aussi le consommateur des précautions à prendre afin de respecter les concentrations avec la forme huileuse.

Une autre forme d’utilisation du cannabidiol s’avère la crème. Celle-ci est composée en plus de la molécule, d’autres éléments naturels. Cette structure adaptée pour l’application sur la peau dans les cas de déshydratation ou pour renforcer l’épiderme. Il en est de même des traitements pour les maladies cutanées (démangeaisons, boutons, etc.) contre lesquelles le CBD lutte activement.

Par ailleurs, le CBD peut être également consommé sous forme de poudre par la technique d’inhalation, en gélule (comme pour l’astragale) ou en tisane. Il est également possible de vapoter du CBD comme avec une cigarette électronique. Pris ainsi, il agit directement dans l’organisme par les poumons et est conseillé dans les cas de crises.

Le CBD est-il légal ?

Le CBD ne constitue pas une substance chimique interdite de production, ou de consommation comme le THC. Il est légal dans de nombreux pays, dont la France. Il peut être consommé et commercialisé selon les règlementations faites par le ministre français de la Santé en novembre 2017. Cette légalisation trouve sa source dans le fait que le cannabidiol ne dispose pas d’effet psychotrope sur ses consommateurs. Toutefois, la loi impose un seuil de 0,2 % de THC à ne pas dépasser. Cela concerne certains produits faits à partir des deux cannabinoïdes (le CBD et le THC).

En résumé, le CBD est un constituant de la plante Cannabis qui possède de multiples vertus. Sa production est légale et il est commercialisé suivant plusieurs formes.

Article mis à jour le 2 juin 2021