Quelles chaussettes de travail utiliser pour bricoler ?

Comme vous le savez déjà, une tenue de sécurité est indispensable pour vos travaux de bricolage. Et qui dit vêtements de sécurité, parle bien évidemment de chaussures de sécurité. Or ces types de chaussures ne peuvent se porter sans des chaussettes de travail adaptées. Pour un confort optimal durant les travaux, il faudrait au préalable que les chaussettes de travail soient bien choisies.

Évitez d’acheter sur Vinted vos chaussettes de travail, les chaussettes de seconde main, ce n’est pas terrible… Pourquoi ne pas aller voir chez Mes deux chaussettes afin de vous en procurer. Face aux multiples modèles qui s’offrent à vous, vous vous posez des questions sur les critères de choix des chaussettes de travail idéales. Lisez cet article et vous obtiendrez des réponses.

Tenir compte des critères élémentaires

Avant l’achat d’une paire de chaussettes de travail, il est nécessaire de vérifier certaines caractéristiques portant sur la qualité de l’accessoire. Bien qu’il s’agisse de détails élémentaires, il ne faudrait pas les négliger, car votre confort en dépend.

La hauteur

Le premier point à prendre en compte est la hauteur des tiges des chaussettes de travail. Pour un choix optimal, il faut tenir compte des conditions atmosphériques qui régissent votre environnement de travail. Vous comprenez donc qu’en hiver, il faudra prévoir des chaussettes dont les tiges sont assez hautes, car elles vous protègeront mieux du froid.

LIRE AUSSI  Comment contacter Vinted ?

Avec ces paires de chaussettes montantes, vous serez donc bien couvert et à l’aise pour effectuer le travail. Par contre, durant les autres saisons, vous pouvez opter pour des chaussettes de travail dont les tiges ne sont pas plus hautes que celles des chaussures.

L’élasticité

Le deuxième détail important est le caractère de l’élastique qui est placé à la partie supérieure des tiges. Ici, il est primordial de s’assurer que les élastiques ne vous tiennent pas trop, au point de laisser des traces au bout de quelques minutes.

Pour des chaussettes de travail idéales, la partie en élastique doit procurer un confort et ne pas trop vous serrer. Car, n’oubliez pas que vous serez tenu de les porter durant plusieurs heures. Optez donc pour des chaussettes de meilleure qualité, car celles-ci s’ajustent bien à la variation des mollets ou des chevilles.

La couture

Enfin, comme dernière vérification de base, il faut examiner la couture de ces accessoires que vous voulez choisir. En effet, pour une garantie de confort, il faut absolument que les coutures des chaussettes de travail soient minces et aplaties. Vérifiez donc qu’il n’y a pas point de coutures ressorties, et créant des bosses.

Si c’est le cas, ne choisissez pas celles-là, car en réalité les points de couture débordants vont susciter des frottements au niveau de la peau de vos pieds. Et avec le temps, vous serez exposés à des brûlures ou démangeaisons, voire même à la formation d’ampoules.

Opter pour les bons matériaux

Vous trouverez dans le commerce des chaussettes conçues dans des matériaux variés. Pour cela, il vous faudra choisir les vôtres en tenant compte de la matière de fabrication. En d’autres termes, il faut analyser les caractéristiques des matériaux et opter pour celles qui vous procurent un maximum de confort.

LIRE AUSSI  Des chaussures originales pour femme signées Irregular Choice

La laine

C’est la matière idéale par temps froid, c’est-à-dire pendant l’hiver. Par son caractère isolant, la laine vous maintient au chaud. Les chaussettes de travail faites en laines sont généralement épaisses. Pour les mettre, il faut prévoir des chaussures de sécurité qui sont un peu plus grandes que votre pointure idéale. Vérifiez au niveau de l’étiquette des accessoires si la laine utilisée est celle de mérinos, car celle-là ne pique pas.

Le polyester et le polyamide

Ce sont des matières qui permettent à la peau des pieds de respirer en toute facilité, et donc vous procurent un confort optimal. Cependant, elles présentent quelques inconvénients non négligeables. Il s’agit dans un premier temps de leur fort caractère odorant, puis de leur incapacité à résister aux sources de chaleur.

En réalité, le polyester se ramollit, se resserre et fond sous une température de 175 °C. Le polyamide brûle et durcit sous 160 °C. Si vous devez donc travailler dans un environnement chaud, et à risque d’incendie, cette matière est à éviter.

Le coton

Les avantages sont nombreux avec le coton, car cette matière vous garantit :

  • la douceur ;
  • le confort ;
  • la résistance à la lessive ;
  • l’aération des pieds ;
  • et l’imprégnation de l’humidité.

Les inconvénients sont assez négligeables. Ainsi, avec des chaussettes de travail en coton, vous ferez face à un long moment de séchage après la lessive. Cependant, ces types de chaussettes sont très recommandés si vous devez travailler dans un environnement chaud.

LIRE AUSSI  Comment acheter sur Vinted ?

La polaire

C’est la matière idéale pour une isolation thermodynamique optimale. Les chaussettes de travail en polaire sont vivement conseillées quand la température ambiante est très basse. Cette matière a de nombreuses caractéristiques qui sont proches de celles de la laine. Et de fait, si vous optez pour ces types de chaussettes, il faudra ajuster la pointure de vos chaussures de sécurité.

Choisir selon les risques liés au travail

Selon les travaux de bricolage que vous voulez réaliser, il est possible que vous soyez exposés à des risques potentiels. Ceci étant, il est important de choisir votre paire de chaussettes de travail de façon à garantir votre sécurité et votre bien-être durant le travail.

Par exemple, si les travaux de bricolage que vous devez effectuer nécessitent l’usage du feu, alors il est impératif que les chaussettes que vous choisirez soient ignifugées. Assurez-vous que pendant la séance de bricolage, il n’y aura pas d’étincelles qui pourraient provoquer un incendie, ou que vous ne ferez pas usage d’appareils électro-sensibles. Si c’est le cas, équipez-vous en chaussettes de travail antistatiques.

Article mis à jour le 16 mai 2021